Ma mission est de te réconcilier avec l’anglais. En musique, en cartoon, en film, avec humour bref : pas comme à l’école 🤪🤪. Ta formation sur mesure !

logotype

Catégorie : CPF

Salarié qui étale ses billets devant lui afin de payer une partie de sa formation professionnelle après la réforme du CPF 2024.

Réforme du CPF 2024, bientôt 100 € de ta poche !

C’est bon, c’est officiel. La nouvelle est tombée. Ce 18 février, au micro du JT de 20 h sur TF1, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire annonce la réforme du CPF 2024. Les débats s’intensifient autour de cette décision. Que de rebondissements lorsque le 12 mars, des précisions sont apportées. Mais alors, comment fonctionne le compte personnel de formation et qu’est-ce qui va changer pour toi cette année ?

C’est quoi le CPF, en gros ?

Le compte personnel de formation a déjà 10 ans puisqu’il a été créé en 2014, et la plateforme mon compte formation souffle, quant à elle, ses 4 bougies. L’objectif de ce dispositif est d’encourager la compétitivité des entreprises et leur efficacité. Il te permet de développer tes compétences professionnelles ou de te reconvertir, grâce à la formation.

En voilà une idée géniale (en théorie. Quand elle n’est pas détournée…) ! Tu bénéficies d’un large choix de formations de qualité. Si tu as besoin d’approfondir une compétence liée à ton poste ou même transversale, comme l’anglais, tu peux te servir de ton CPF. Du coup, tadaaaaam, tu t’ouvres de nouvelles portes pour ton évolution professionnelle (pour évoluer ou même préparer un changement de poste en toute discrétion) et tu peux aspirer à de nouveaux horizons (être plus heureux dans ton job ? gagner plus de sous ?… it’s up to you !)

Cerise sur le gâteau (icing on the cake, my gift) : tu ne paies rien pour ça, Attention. Je n’ai pas dit que c’était gratuit. Ça c’est faux et archi faux. C’est de l’argent, ça coûte quelque chose. C’est juste que tu n’as pas à le sortir de TON budget, de TA poche. Parce que, grâce au travail acharné que tu as fourni jusque-là, cet argent a DÉJÀ été cagnotté par toi et il est déjà sur un compte à part, destiné exclusivement à ça. Mais, sans vouloir te faire peur ou te spoiler la suite, ça, c’est bientôt fini.

Car depuis sa création, le CPF subit régulièrement des réformes, dont la dernière date de 2019.

Le but de ces adaptations ? Lutter contre les arnaques (coucou les faux conseillers téléphoniques qui siphonnent les CPF) et rendre le monde du travail le plus professionnel possible. Celle de 2024 va encore apporter un « petit » changement.

First things first : Qui peut bénéficier du CPF ?

Tous les travailleurs, sous certaines conditions, bénéficient du CPF. Que tu sois salarié dans le privé ou dans le secteur public, indépendant, si tu cherches un travail (et que tu as déjà bossé avant), tu as une cagnotte. Je t’explique juste après comment ça fonctionne plus en détails. No stress !

Le truc cool, c’est que ce compte est personnel (c’était dans le titre hein… Compte PERSONNEL de formation. Les mots ont un sens…😅 – du coup, si tu veux le refiler à ton gamin, c’est… N-O-N. Désolée, ce n’est pas pour ne pas te faire plaisir, c’est juste illégal).

Mais du coup, la bonne nouvelle c’est que si tu changes d’employeur ou que tu perds ton emploi, tu conserves cet argent rien que pour toi.

Personne ne peut t’obliger à l’utiliser pour financer une quelconque formation professionnelle. Attention, je répète ça a son importance. Personne, même pas ton employeur, ne peut te forcer à l’utiliser… Aaaah, j’en vois qui lèvent la main au fond, car ils ont subi une pression de la part de leur employeur peut-être ? C’est moche. Ça ne devrait pas. Les employeurs versent de l’argent sur ton CPF, c’est obligatoire. Mais toi, tu es LIBRE de l’utiliser ou pas. En revanche, ton employeur a une obligation de te former. Et il a un budget pour ça. Donc il n’a pas le droit de te dire « utilise ton CPF pour ta formation Excel cette année, tu devrais monter en compétences » (alors que toi secrètement, c’est en anglais que tu veux t’améliorer…). Donc : on ne mélange pas : ce que TOI tu veux, et ce que ton employeur veut. 🎶 Résiste…🎶

Combien tu cagnottes sur ton compte personnel de formation ?

Les règles sont un poil différentes selon les cas. Laisse-moi te montrer ça.

  • Si tu es salarié dans une entreprise privée et que tu travailles au moins à mi-temps, tu as le droit à 500 €/an, pour un total maximum de 5 000 €. Si ta quotité de travail est au-dessous du mi-temps, alors tu cagnottes un peu moins, au prorata.
  • Si tu es travailleur indépendant, tu cumules toi aussi 500 €/an, dans la limite de 5 000 €. Si ton activité est discontinue sur l’année, ce montant est minoré.
  • Si tu es fonctionnaire, il y a une légère différence. Tu ne cagnottes pas de l’argent, mais des heures de formation. Pour un temps plein, tu augmenteras ton CPF de 25 h/an, sans pouvoir cumuler plus de 150 heures acquises. Et encore une fois, pour un temps de travail partiel, le montant est aussi partiel.
  • Si tu es demandeur d’emploi, il n’y a aucun abondement sur ton CPF pendant cette période. Tu peux tout de même utiliser tes crédits précédemment acquis.
  • Dans certaines situations précises, tu peux avoir le droit à 800 €/an, dans la limite de 8 000 €. Tu es concerné si tu es salarié non qualifié, reconnu handicapé, que tu touches une pension militaire, etc. Retrouve sur cette page l’ensemble des cas particuliers qui bénéficient de cette majoration du CPF.

Étant donné qu’il faut travailler pour agrémenter ton CPF, tu ne gagneras aucun droit à la formation tant que tu es au chômage. Par contre, tu peux évidemment utiliser les crédits que tu as économisés au cours de tes activités précédentes.

Comment mobiliser ton CPF ?

Sache que ton compte personnel de formation est crédité dès lors que tu travailles. Tu n’as aucune démarche à faire pour ça. Pour une fois que l’administration est simple !

Pour avoir accès à tes droits acquis, il faut donc que tu te crées ton compte France Connect +, via le service d’identité numérique de La Poste. C’est similaire à France Connect, mais en plus sécurisé. Rends-toi sur la plateforme dédiée au CPF, et crée ton compte, en haut à droite.

T’as ensuite accès à une ribambelle de formations éligibles au CPF sur le catalogue. Pour te faire une idée, tu as le droit d’utiliser ton CPF pour :

  • des diplômes ou certifications professionnelles ;
  • le permis de conduire (auto, moto, professionnel, remorque…) ;
  • une formation dans le cadre d’une reconversion ;
  • une validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • un bilan de compétences ;
  • une création d’entreprise

Même si tu t’en doutes un petit peu, je précise quand même que tu ne peux pas faire financer tout ce que tu veux. Il faut que ça serve ton projet professionnel. Alors exit les formations plancha (si tu n’es pas restaurateur. Comment ça, on ne dispose plus de son argent comme on veut ?! Ouaip…Vaste débat… On a dit que ça s’appelait compte personnel de FORMATION je te rappelle).

Mais t’en fais pas, ( 🎶don’t worry 🎶  be happy 🎶 ) j’ai mieux qu’une formation barbeuc’ ou élevage de bébés loutres à te proposer. Va checker mes formations en anglais professionnel. Là au moins, tu peux être sûr que tu vas pas t’ennuyer, en plus d’apprendre un tas de choses utiles pour ton parcours professionnel (et personnel).

Qu’est-ce qui change avec la réforme du CPF 2024 ?

Maintenant que tu as « the big picture » , let’s go to the point (allons à l’essentiel 😅…Rhooo tu vois que ça serait pas du luxe cette petite formation d’anglais 😅) . La réforme du CPF 2024 fait partie d’un grand plan du Gouvernement pour faire des économies (ou pour récupérer des sous qu’il a distribué ailleurs, va savoir…) Depuis quelques temps déjà, on entendait parler de cette réforme. Et là, ça se concrétise ! Tu vas bientôt devoir payer un forfait de 100 € pour chaque formation, et ce, peu importe les crédits dont tu disposes (Il a été annoncé 100 € le 12 Mars 2024 au JT de 20h, mais le 28 février c’était 10%…donc je ne te garantis pas que d’ici là ça ne soit pas un peu plus… Ou un peu moins…mais l’idée est là : tu vas participer !).

J’te cache pas que la décision fait débat. Côté État, on cherche à responsabiliser les apprenants pour qu’ils soient plus sérieux pour leur avenir professionnel (et à trouver de l’argent où il y en a …). Bah oui, si tu dois en payer une partie, tu vas tourner 7 fois la main dans ton portefeuille avant de faire ta formation. (Bye bye les gens qui commencent et ne finissent jamais…)

Côté salariés, on ne comprend pas trop pourquoi d’un coup, on devrait payer pour disposer de son CPF, en 2024, alors que c’est notre argent à nous, qu’on a déjà cotisé pour, et qu’il est déjà là… (donner c’est donner, reprendre c’est… ? ouais….)

Et côté formateur, eh bien, c’est un peu la panique : on sait que le nombre de dossiers va diminuer de façon significative. En plus, le coût et la démarche Qualiopi n’étant déjà pas facile pour présenter son offre sur le CPF, ça va rajouter de la difficulté aux petites entreprises (oui-oui, comme moi) …

Content ou pas, d’accord ou pas, don’t shoot the messenger !, dans tous les cas ça va bientôt changer ! La date d’application de cette réforme du CPF 2024 n’est pas précisément connue, mais il semblerait que ça devienne bien sur le devant de la scène pour très très bientôt : le décret est prévu pour le mois d’avril. Oui, AVRIL ! Moi je ne lis pas dans l’avenir (tu t’en doutes), et peut-être que d’ici là s’il y a un tollé général, ils feront marche arrière (tout le monde dans la rue pour le CPF ?) mais… Tout ce que je sais c’est que ça vaut le coup de le savoir. D’en avoir conscience. Pour peut-être, prendre les bonnes décisions de façon éclairée !

Alors, tu l’as compris, pour bénéficier d’un financement à 100 %, ça urge carrément !

À noter quand même, les demandeurs d’emploi seront exonérés de cette participation minimale.

On récapépète ?

Le CPF est une superbe opportunité pour développer et élargir tes connaissances et compétences. Les possibilités sont grandes et il serait dommage de ne pas en profiter. Mais, il te reste peu de temps pour utiliser l’argent sur ton CPF sans reste à charge.

Cet été, tu comptais frimer avec ton accent à Londres ou à New York ? Dépêche-toi de faire ta formation en anglais !

What else ?

Encore une question avant de te lancer ?

Update du 2 mai 2024 :

Le décret n° 2024-394 du 29 avril 2024 a fixé la participation financière à hauteur de 100 euros, sauf exceptions listées ici.

Concrètement donc, pour une formation affichée à 300 euros sur le CPF, même si vous avez l’intégralité des fonds disponibles sur votre compte, seuls 200 euros seront débités de votre compte formation et vous devrez payer directement sur le site 100 euros.

L’article dit qu’il existe des procédures pour se faire rembourser cette participation de 100 euros par votre employeur ou votre OPCO.